La BEAC encourage les paiements électroniques

Il sera désormais possible d’interpolariser les cartes bancaires, les mobiles et les autres instruments de paiement. C’est ce qui ressort du communiqué signé ce 15 Avril par Monsieur ABBAS MAHAMAT Tolli.

Le communiqué du Gouverneur de la Banque des états de l’Afrique Centrale intervient dans un contexte marqué par la pandémie de COVID-19. A cet effet comme cela avait déjà été le cas en Mars dernier après le Comité de Politique Monétaire, il a une fois de plus encouragé les populations de la sous-région Afrique centrale à privilégier les paiements par carte bancaire, par mobile, et les paiements par transfert. Ces derniers leur permettraient de tenir les exigences de distanciation sociale que nous impose cette pandémie et de limiter ainsi la propagation du COVI-19.

Pour encourager cette pratique du paiement électronique, après le Comité de Politique Monétaire de Mars, dans son communiqué, le Gouverneur de la Beac avait déjà appelé les opérateurs du secteur à baisser les coûts des transactions.

Dans ce nouveau communique  il précise que « les cartes bancaires, les mobiles et les autres instruments de paiement électronique sont désormais interopérables et par conséquent permettent l’échange des données transactionnelles entre elles, à des fins de dénouement des opérations de paiement » En clair il sera désormais possible à un abonné MTN MoMo de faire une transaction avec un abonné Orange Monney. L’autre grande annonce de ce communiqué du Gouverneur est que « les porteurs des cartes bancaires, des mobiles ainsi que les utilisateurs des systèmes et moyens de paiement, peuvent ainsi réaliser les opérations de paiement et de transfert des fonds dans la Cemac ». Sans nul doute toutes ces mesures, si elles sont rendues effectives vont inciter les populations de la sous-région à une plus grande utilisation des moyens de paiements électroniques.