Momenam

Le gouvernement camerounais présente le projet agricole de 5 milliards Fcfa autour de Kribi

Le gouvernement camerounais, à travers le ministre de l’Agriculture, Henri Eyebe Ayissi, réalise progressivement une promesse faite en mars 2018 ; celle de la mise en œuvre du projet baptisé «Ceinture agricole » autour de Kribi, ville abritant un complexe industrialo-portuaire.

Dans la vision stratégique qui sous-tend cette « Ceinture agricole » présentée le 13 novembre à Yaoundé par le jeune capitaine d’industries agricoles, Samuel Tony Obam Bikoue, l’opérationnalisation de ce programme va en effet, relever plusieurs défis socio-économiques. Il s’agit entre autres, de nourrir le grand flux des populations qui convergent à Kribi, « le nouvel eldorado portuaire, industriel, touristique et le bassin de milliers d’emplois». En outre, a expliqué M. ObamBikoue, il est question d’assurer l’exportation des produits agricoles camerounais en qualité et en quantité à travers le port en eau profonde de Kribi, la création des unités de transformation des produits agricoles issues de la ceinture » à Mbébé et dans la zone industrielle de la place portuaire. Cela, pour assurer la sécurité alimentaire des régions impactées par la crise sécuritaire, notamment dans le Sud-Ouest, le Nord-Ouest et le Littoral.

A terme, a indiqué à son tour le ministre Eyebe Ayissi, le projet d’un montant de 5 milliards FCFA, permettra la création de 1 500 emplois ruraux par an et pendant cinq ans. Ce qui fera un total de 7 500 emplois au bout du compte. Les partenaires du gouvernement dans ce projet qui devrait être mis en œuvre en 2019 sont : le port autonome de Kribi, le géant Hévécam et les producteurs réunis sous la coupole de la Coopérative agroforesterie industrielle de l’Océan.

Sources: journaloo Emergence, édition du 15 novembre 2018

Toutes les actualités économiques